Prêts pour une expérience unique?     Voyage Ethiopie   Voyage Kenya   Voyage Ouganda   Voyage Rwanda   Voyage Tanzanie

Un service sur mesure contact@twalo.fr

Safari au Masai Mara pour assister à la grande migration

safari au Masai Mara

Safari au Masai Mara pour assister à la grande migration

Le Masai Mara est l’une des meilleures réserves pour un safari au Kenya. Sa faune y est abondante et sa localisation idéale pour assister à la grande migration. La réserve tient son nom de la rivière Mara qui la traverse, et des Masaïs, tribu qui y vit encore aujourd’hui. Vous y vivrez un séjour unique, entre nature et culture. Notre agence de voyage vous livre ici ses secrets pour l’organisation de votre safari au Masai Mara.

Pourquoi choisir le Masai Mara ?

Masai Mara : une réserve incontournable

La Réserve Nationale du Masai Mara est une étape incontournable pour un safari au Kenya. À travers ses 1500 kilomètres carrés, c’est une grande diversité de paysages que les visiteurs ont le plaisir d’y découvrir. Des collines, des zones boisées – prisées par les girafes – et des plaines verdoyantes qui deviennentsavanes au fil des saisons. Le décor n’est jamais le même.

Ses prairies fertiles nourrissent un grand nombre d’herbivores comme les gnous, les zèbres et les gazelles. Mais vous y rencontrerez bien évidemment beaucoup d’autres animaux, à commencer par les “ Big Five ”. Ce terme renvoie aux animaux les plus recherchés lors des safaris. À savoir les lions, les éléphants, les rhinocéros, les buffles et les discrets léopards. Au total, 95 espèces de mammifères et presque 500 espèces d’oiseaux ont été recensées dans le Masai Mara.

Assister à la grande migration

Chaque année, de mi-juillet à septembre, la Réserve Nationale du Masai Mara devient le théâtre de la grande migration.

Ce sont alors 1.5 million de gnous, des centaines de milliers de zèbres et de gazelles, qui rejoignent les terres du Masai Mara. Ce phénomène migratoire s’explique par le perpétuel mouvement des herbivores. Toute l’année, les troupeaux sont en quête de nouveaux pâturages pour y trouver de l’eau et de l’herbe fraîche. À la vue de cette arrivée massive de nouvelles proies, les prédateurs, eux, se lèchent les babines…

safari au Masai Mara

Les mois d’aout et de septembre offrent le clou du spectacle avec les traversées de la rivière Mara. Cette courte baignade est très dangereuse pour les troupeaux de gnous. Ils doivent d’abord galoper sur des pentes abruptes, nager parmi les crocodiles et rejoindre l’autre rive, où des lions se tiennent prêts à les accueillir… Assister à ce spectacle vous tiendra en haleine !

Rencontrer les Masaïs

Le Masai Mara a été établi en tant que sanctuaire naturel en 1961. Il s’agissait alors d’un territoire de 520 kilomètres carrés. Celui-ci s’est progressivement étendu, pour le plus grand bonheur de la faune mais au détriment des populations locales. Lorsque le statut de réserve naturelle a été officialisé en 1974, une partie des terres est revenue à leurs propriétaires d’origine, les Masaïs.

Aujourd’hui, cette tribu vit toujours sur son territoire ancestral. Elle y cohabite en harmonie avec les animaux qui peuplent la réserve.

Il y a une dizaine de villages Masaïs dans la réserve mais seuls quelques-uns sont ouverts aux touristes moyennant quelques euros. Lors de votre visite, les masaïs vous feront découvrir leurs habitations, leurs chants et danses, et vous apprendront même à allumer un feu – sans briquet ni allumette cela va de soi !

Vous l’aurez compris, un séjour en terre Masai n’est pas un voyage comme un autre, c’est la promesse d’un safari inoubliable et d’une belle découverte culturelle.

tribu masai au Kenya

Les autres activités

Envolez-vous pour un petit déjeuner inoubliable lors d’un survol du Masai Mara en montgolfière. Bien qu’onéreux (comptez environ 400€ par personne), c’est une expérience à ne pas manquer. Lors de ce safari aérien, vous survolerez la réserve, surplomberez les animaux et admirerez le lever du soleil. Idéal pour les voyageurs romantiques qui ne craignent pas de se lever tôt !

Profitez également de votre venue pour visiter Sheldrick, l’orphelinat pour éléphanteaux et rhinocéros. Cet organisme de bienfaisance accueille de jeunes animaux vulnérables, privés de leurs parents ou blessés. Ils y sont soignés et préparés à réintégrer leur environnement naturel.

Un safari dans la Réserve Nationale du Masai Mara

Pour profiter au mieux de votre safari dans la réserve nationale du Masai Mara, plusieurs choix s’offrent à vous. Partir en « game drive » à bord d’un 4×4 ouvert est l’option la plus populaire. C’est l’idéal pour parcourir l’immensité des plaines et pour observer les animaux facilement. Ces excursions sont menées par des rangers. Ces derniers connaissent la réserve comme leur poche, savent où trouver les animaux, et vous en apprendront beaucoup sur la faune et la flore locale.

Vous pouvez également partir en safari avec votre véhicule de location. Cependant, sans l’aide des rangers, il faudra bien ouvrir l’œil pour apercevoir les animaux ! Veillez également à respecter les différentes réglementations de la réserve. Rien de compliqué, il s’agit seulement de règles de bon sens pour assurer votre sécurité et celle de la faune.

  • Se tenir à distance des animaux (25 mètres minimum) et ne pas les déranger en faisant du bruit
  • Respecter les limitations de vitesse
  • Ne jamais sortir du véhicule en dehors des zones où c’est autorisé
  • Nourrir les animaux est interdit
  • Ne pas jeter ses détritus dans la réserve

Pour vous imprégner pleinement de la nature et participer activement au pistage des animaux, nous vous conseillons de faire un safari à pied. Pas de panique, nous ne vous jetterons pas aux lions ! Vous serez accompagné par des rangers professionnels dont la mission est d’assurer votre sécurité. En action, ils vous apprendront à pister les animaux dans la savane en analysant leurs empreintes. C’est aussi tout un écosystème qui s’ouvrira à vous ; la terre, la flore, les insectes, les oiseaux… Un safari à pied dans le Masai Mara est une vraie connexion avec la nature, un instant suspendu.

Questions pratiques pour organiser un safari dans le Masai Mara

Quelle est la meilleure période pour un safari au Masai Mara ?

Le Kenya bénéficie d’un climat agréable tout au long de l’année. Sa température annuelle moyenne est de 26°C le jour et 12°C la nuit. Côté précipitations, on distingue deux saisons des pluies. Une très courte au mois de novembre et une saison humide plus longue, de mars à mai.

La meilleure période pour un safari dans la réserve du Masai Mara est entre juin et septembre. Vous pourrez ainsi profiter du soleil et observer l’un des mouvements migratoires les plus impressionnants au monde, la migration des gnous. Notez que les mois de juillet et d’aout sont les plus agités. C’est la période des grandes vacances pour les voyageurs européens. Septembre est sans aucun doute un mois à privilégier.

La période de janvier et février est aussi une bonne option. Ces mois sont calmes et chauds. Une échappée ensoleillée à cette période de l’année vous épargnera des températures glaciales de notre hémisphère.

Comment se rendre dans la réserve nationale du Masai Mara ?

Comme pour la plupart des réserves d’Afrique, l’accès au Masai Mara n’est pas aisé. Vous pouvez vous y rendre en voiture (4×4) ou en avion.

En 4×4, il faudra prévoir environ 6 heures de trajet sur des pistes chaotiques. Bien que la route soit longue et mouvementée, elle vaut le détour. Vous découvrirez en chemin des paysages magnifiques. À noter que cette option économique n’est possible que lors de la saison sèche lorsque les routes sont accessibles.

L’avion est l’option la plus rapide et la plus confortable. Comptez 45 minutes de vol pour rejoindre l’aéroport Olkiombo depuis Nairobi. Un billet coute entre 200 et 250€.

Où séjourner lors d’un safari au Masai Mara ?

De nombreux campings, lodges et camps de toile permettent de dormir au cœur même du Masai Mara. Le choix est large et permet de satisfaire toutes les envies et tous les budgets.

  • Des aires de campings ont été aménagées dans la réserve. Elles sont surveillées par des gardes pour assurer votre sécurité mais n’offrent que très peu de confort. C’est donc l’option pour les baroudeurs souhaitant un safari à petit prix.
  • Les lodges proposent des chambres et des hébergements du type bungalows. Ils sont confortables, pour certains luxueux, mais plus touristiques. La pension complète y est généralement incluse.
  • Les camps de toiles offrent le même service que les lodges mais sont plus intimistes et plus luxueux. Dans votre tente, vous disposerez d’une bonne literie et de votre propre salle de bains avec eau chaude. Vous profiterez du confort qu’une installation « en dur » mais resterez proche de la nature. Le chant des oiseaux et les cris des singes vous réveilleront au petit matin.
Ilkeliani Camp masai mara

Chez Twalo nous avons un coup de coeur pour l’Ilkeliani Camp. Situé au beau milieu de la savane, ce camp luxueux offre des tentes équipées et magnifiquement décorées. Depuis la terrasse de votre suite, vous profiterez d’une vue plongeante sur la vie sauvage. Au crépuscule, levez les yeux au ciel, vous avez rendez-vous avec la voie lactée ! Les feux de camps sont également des moments forts lors des soirées au campement.

Quelle que soit l’option que vous choisirez, vous n’oublierez jamais vos nuits passées au coeur de la nature pendant votre safari au Masai Mara.

Si la visite de la Réserve Nationale du Masai Mara vous intéresse, nous pouvons l’inclure à votre séjour au Kenya. N’hésitez pas à nous faire une demande de devis en cliquant ici.

demande devis Kenya
Avec quoi combiner un safari au Masai Mara ?

Poursuivez votre séjour au Kenya avec la visite du Lac Naivasha et des parcs nationaux d’Amboseli et de Tsavo. Notre itinéraire de 10 jours au Kenya est à retrouver ici.

Quel est le prix d’un safari dans le Masai Mara ?

L’entrée de la réserve du Masai Mara coute 75€ par jour pour un adulte, et 45€ par jour pour un enfant. Pour plus d’informations sur le budget à prévoir, rendez-vous sur l’article Conseils pour un safari au Kenya.

Post a Comment