Prêts pour une expérience unique?     Voyage Ethiopie   Voyage Kenya   Voyage Ouganda   Voyage Rwanda   Voyage Tanzanie

Un service sur mesure contact@twalo.fr

Le Parc National de Hell’s Gate

parc hell's gate

Le Parc National de Hell’s Gate

Mis à jour le 6 juillet 2022

Le Parc National de Hell’s Gate, « les Portes de l’Enfer » en français, a un nom bien menaçant. Mais sous cette appellation digne d’un film d’horreur se cache en réalité le paradis. Ce parc du Kenya abrite une nature magnifiquement préservée, et une vie sauvage très riche. Vous aurez la possibilité d’y faire et des randonnées et des safaris à pied et à vélo. Aventuriers et sportifs, c’est un coup de cœur qui vous y attend. Allez, en selle, l’équipe de notre agence de voyage vous emmène à Hell’s Gate !

hell's gate national park

Le Parc National de Hell’s Gate en quelques mots

Le Parc National de Hell’s Gate vaut le détour car il est un parc unique en son genre. Situé dans la vallée du Rift, près du lac Naivasha, il est composé d’une nature ancestrale et de décors volcaniques.   

Bien avant d’être découvert par les explorateurs Thomson et Fischer au début des années 1880, ce territoire accueillait un lac préhistorique. Il assurait ainsi la survie des hommes et des animaux dans la vallée du Rift.

Depuis, le parc a vu proliférer une faune particulière à la région. C’est pour préserver cette richesse que le territoire a obtenu le statut de parc national en 1984. Et c’est ainsi que l’enfer devint paradis !

Hell’s Gate : Pourquoi ce nom ?

Ce nom si particulier, il le tient d’une fracture impressionnante entre les falaises rouges. En effet, la vallée est composée de plusieurs falaises dont les entailles sont si profondes qu’elles rappellent les portes de l’Enfer. Et en Enfer, il y a du feu… Dans le Parc National de Hell’s Gate, vous trouverez deux volcans, désormais éteints, Olkaria et Hobley’s.

Quels animaux y rencontrer ?

Hell’s Gate n’est pas une réserve Big Five. Vous n’y rencontrerez pas de lion, d’éléphant ou de rhinocéros. Du côté des autres prédateurs, le léopard, la hyène et le guépard peuvent y être observés mais se font tout de même assez rares. C’est à la fois l’inconvénient mais aussi l’avantage du parc. Car sans ces prédateurs, le Parc National de Hell’s Gate est l’un des sites de safari les plus sécurisés d’Afrique de l’Est !

Parmi les animaux que vous observerez le plus facilement sur place, nous pouvons citer, entre autres, les antilopes, les gazelles, les girafes, les zèbres, les phacochères, les babouins, les damans ainsi que les buffles.

Hell's gate girafes

Hell’s Gate : pour un safari en famille

Comme nous l’avons vu précédemment, le Parc National de Hell’s Gate est très sécurisé. Ainsi, il est adapté aux familles qui souhaitent découvrir le Kenya et faire un safari avec des enfants.

Vous pourrez donc emmener vos petits dans toutes vos aventures : randonnées, promenades à vélo, escalades, observations de la faune et la flore. C’est en famille que vous profiterez de toutes les expériences que le parc a à offrir. Souvenirs inoubliables garantis !

Que voir, que faire dans le Parc National de Hell’s Gate ?

Safari d’exception à Hell’s Gate

Un voyage dans ce pays rime avec safari au Kenya bien sûr. Le pays regorge de parcs nationaux où vivre cette expérience magique, au cœur de la vie sauvage. Mais sachez qu’aucun ne ressemble au Parc National de Hell’s Gate.

Bien sûr, vous pourrez y réaliser un safari « classique », à bord d’un 4×4. Vous pisterez les animaux sauvages vivant sur le territoire. A vous donc zèbres et girafes gambadant entre les falaises !

Mais se contenter d’un simple Game Drive reviendrait à passer à côté de l’avantage principal du Parc National de Hell’s Gate : sa sécurité. Vous pourrez vous y promener librement et faire un safari à pied. Sans le bruit des véhicules, vous pourrez approcher les animaux d’un peu plus près, sans les effrayer.

Les voyageurs à la recherche d’originalité seront ravis d’apprendre qu’il est également possible de parcourir le parc à vélo. Ne cherchez pas, il n’y a que dans le Hell’s Gate National Park que vous pourrez faire ce safari insolite !

velo hells gate

Randonnée et escalade

Entre deux safaris, les sentiers de randonnée du Parc National de Hell’s Gate n’attendront que vous ! Le conseil de nos experts : levez-vous tôt. Car c’est au lever du soleil, avec la belle lumière matinale, que se dévoilent les magnifiques teintes ocre des parois rocheuses du parc.

Aventurez-vous absolument du côté de la gorge d’Ol Njorowa. Façonnée par l’eau et par le temps, ses parois rocheuses sont époustouflantes. Le chemin, sinueux, alterne entre surfaces lisses et striées, passages larges et étroits. Faire appel aux services d’un guide est donc hautement recommandé. Il vous guidera dans ce labyrinthe rocheux et vous indiquera où poser les pieds. Lors de la balade, vous verrez plusieurs sources naturelles d’eau chaude. Elles indiquent que l’activité souterraine est encore bien présente dans la gorge de Hell’s Gate.

Enfin, escaladez la Fisher’s Tower, promontoire rocheux de 25 mètres de haut. Cette « tour » se dresse à l’entrée du parc. Elle est aménagée pour l’escalade et se grimpe très facilement.

parc national hells gate
central tower hells gate

Plongée dans les sources chaudes

Voici le secret du Parc National de Hell’s Gate : sa station thermale.

Pour la petite histoire, la station géothermale d’Olkaria a été établie au Kenya en 1981. Elle était alors la première du genre en Afrique. Depuis son installation, elle génère de l’électricité grâce aux sources chaudes et aux geysers actifs sur le territoire.

Enrichie en minéraux et en oligo-éléments grâce à son parcours dans les roches volcaniques, cette eau, naturellement chaude, a des vertus médicinales.

A Hell’s Gate vous aurez donc la chance unique de plonger dans une source naturelle d’eau chaude. Et croyez-nous, il n’y a rien de mieux qu’une baignade pour se détendre les muscles après une longue randonnée ou un safari à vélo. On vous disait bien que Hell’s Gate était un petit paradis !

Un peu plus loin : les lacs Naivasha et Nakuru

Naivasha et Nakuru sont deux lacs situés dans la vallée du Rift, près du Hell’s Gate National Park.

Le lac Naivasha est réputé pour être le lac des hippopotames. Ouvrez l’œil !

Le lac Nakuru, lui, fait partie d’un sanctuaire pour les animaux sauvages. Rhinocéros et girafes viendront vous saluer. Sur le lac, des milliers de flamants roses donnent au paysage une jolie couleur rosée.

Si vous êtes passionné d’oiseaux, ce sont des sites d’observation incontournables. On y recense plus de 300 espèces d’oiseaux. En partant avec notre agence de voyage Twalo, nous pouvons ajouter cette étape à votre itinéraire au Kenya. Pour une demande de devis, c’est par ici !

hippopotame lac Naivasha

Questions pratiques pour votre séjour au Parc National de Hell’s Gate

Comment y accéder ?

Situé à seulement 90 kilomètres de Nairobi, le Parc National de Hell’s Gate est très facilement accessible par la route. D’ailleurs, il est fréquent que les habitants de la capitale s’y rendent pour y passer seulement une journée ou un week-end. Alors si vous pensiez que votre voyage au Kenya ne vous laisse pas assez de temps pour y passer, détrompez-vous !

Comptez environ deux heures et demie de route pour rejoindre le parc. Côté véhicule, nous vous recommandons la location d’un SUV ou d’un 4×4. Ils sont en effet plus adaptés aux chemins terreux.

Où séjourner dans le Parc National de Hell’s Gate ?

A Hell’s Gate, c’est le camping qui prime, il faudra donc planter votre tente ! Profitez-en également pour passer quelques heures à la belle étoile car le ciel kenyan est magnifique la nuit.

Vous trouverez trois camps dans le parc national. Ils disposent d’emplacements de camping et de caravanes :

  • Endachata Campsite
  • Naiburta Campsite
  • Oldubai Campsite

Pour vos réservations, contactez le Kenya Wildlife Service.

Pour un hébergement plus confortable, c’est en dehors du parc que vous trouverez votre bonheur. De nombreux lodges sont implantés autour du Lac Naivasha, à seulement 45 minutes de route de Hell’s Gate.

Quand séjourner à Hell’s Gate ?

La vallée du Rift au Kenya jouit d’une météo agréable une majeure partie de l’année. Cependant, entre la saison sèche (où il peut faire très chaud), et la saison des pluies, une période est plus propice à la visite du parc. C’est donc entre les mois de juin et d’octobre que nous vous recommandons de voyager au Parc National de Hell’s Gate. Le ciel sera ensoleillé et les températures oscilleront entre 20 et 25°C.

Quel est le prix d’entrée au Hell’s Gate National Park ?

Les frais d’entrée au Parc National de Hell’s Gate sont d’environ 30€ par jour pour un adulte, et de 20€ par jour pour un enfant.

Pour faire appel à un guide, comptez 20€ supplémentaire. Celui-ci s’installera avec vous dans votre véhicule, vous indiquera le chemin à suivre et partagera avec vous ses connaissances sur les animaux, l’histoire et la géologie du parc.

La visite du Parc National de Hell’s Gate vous intéresse ? Nous pouvons l’inclure à votre séjour sur-mesure au Kenya. Contactez-nous dès maintenant pour une demande de devis.

devis voyage kenya banner

Post a Comment